un Art de Vivre

Le Mont-Blanc dans les nuages, sur la route pour aller à Damanhur…

Une âme d’artiste

Il est difficile de traverser cette inertie civilisationnelle pour enfin avoir accès à quelque chose de nouveau.

Parfois je me demande quels risques prendre pour dépasser le mur économique de la rentabilité qui gouverne tout, fait office de religion avec ses adeptes fanatiques.
Il y a une inertie qui a tendance à tout tirer vers le bas, projets, rêves, idées par différentes formes de soumissions: pensée unique et servitude volontaire.
Et pourtant il faut tenir bon, car il en va de la vie.

Nos projets sont beaux et personne ne pourra les faire à notre place.

Puissions-nous redoubler de force et de courage, n’oublions pas qui nous sommes et le rôle important que nous jouons dans la transformation de cette société !

la sagesse qu’imprime l’élevage de moutons, au cœur de la Drôme

le mysticisme d’une descente de montagne accompagné d’un troupeau

me fait réfléchir sur un devenir communautaire

une nouvelle société permettant de nous soutenir les uns les autres
dans ce désert moderne de scepticisme et de nihilisme
Un ensemble de communautés créant un nouveau visage,
et un pays sans frontières s’érigerait à la place du néant du nombre,
des milliers de sociétés, toutes différentes, singulières
un peu comme les terroirs : chacun avec son identité propre
un peu comme des miroirs: chacun avec son autonomie et sa puissance de vie
du global vers le local

Quelle impatience de faire

de prendre racine quelque part

avec plusieurs âmes bienveillantes et consciencieuses

Descente des moutons à la bergerie

Quelques films qui m’aident à tenir lorsque je rentre dans ce mur du déni qui constitue une part de la civilisation occidentale

Thrive

un film mythique, qui brise un grand nombre de tabous et éclaire d’une nouvelle lumière des faits surnaturels ou encore comment est géré l’argent dans le monde
VO https://www.youtube.com/watch?v=lEV5AFFcZ-s
Deux autres films en angais:
Sur les possibilités du travail de la conscience: transformations de vie
sur la conscience et la respiration (prana yama, sun gazing, + autres) :

sur la naissance en conscience : pour détruire définitivement ce dogme dépassé que pour vivre sur Terre il faut souffrir et sortir de l’idéologie sado-mazochiste
Non la souffrance n’est pas nécessaire, par contre la conscience l’est !

http://birthasweknowit.com/

et enfin, un film docu-fiction ethnologique sur la rencontre entre le monde européen rationnel scientifique et le monde amazonien intuitif chamanique, un délice de profondeur, de réflexion et d’humanité !
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=236295.html

Damanhur

Damanhur, en Italie, fédération de communautés (on compte 600 âmes liées à ce lieu) réparties en petites unités de vie, dites « nucléus » allant de 12 à 22 personnes, est le plus gros rassemblement de personnes liés à une communauté en Europe.

Moi et mon amie avons visité Damanhur ainsi que la vallée magique Valchiusella au nord de Turin.
Extraordinaire, un temple creusé sous la roche de plusieurs kilomètres de galeries, de dédales sculptés de statues, ornés de vitraux plus beaux les uns que les autres… honorant les diverses religions du monde: de l’animisme à l’hindouisme en passant par l’art celte et africain.
Des globes aux substances alchimiques, des salles où l’harmonique a été entièrement travaillée pour se réverbérer sur certaines parois en fonction des paroles prononcées, des fresques dépeignant l’histoire de l’humanité et des portes dérobées se succèdent, des énigmes, des peintures magnifiques et un ressenti pour ma part très fort m’amenant à des réponses très concrètes sur mes questionnements.

Et au sortir un grand sentiment de plénitude: oui l’humanité est capable de ça, oui elle peut encore incarner le divin sur Terre, oui il y a de l’espoir !

j’ai décidé de travailler désormais ce sentiment d’ »être à la maison » qui m’a accompagné le reste de la journée de la visite.

Si ce sentiment m’a traversé, alors il est possible de le recréer, de partir de sa réalité pour l’intégrer progressivement.

Les abords du temple, et ses lieux sacrés

Un « Nucléus » et la vallée de Valchuisella

Un autre « Nucléus » et un des nombreux dédales du labyrinthe sous terre

Autres détails du temple, copyright photos: http://www.thetemples.org/