Nouvelle Déclaration des Droits Universels

Quand l’inspiration vient de la constitution : https://www.legifrance.gouv.fr/Droit-francais/Constitution/Declaration-des-Droits-de-l-Homme-et-du-Citoyen-de-1789

Je suis sûr que nous venons d’un autre pays, alors nous avons décidé de réécrire notre constitution.

1) Toute entité, qu’elle soit minérale, végétale, animale, humaine et / ou invisible a les mêmes droits que les autres. Dès lors, la démocratie s’applique à toutes les parties du monde : la Nature, la société, les êtres humains, autant que les chats et les papillons ainsi que les elfes, les fées et tout être susceptible d’exister bien que je ne les connaisse pas tous, et du moment que je ne prétends pas à connaître l’absolue vérité sur tout. Les distinctions d’espèces ne peuvent être fondées que sur l’expression de chacune d’elles et leur rôle dans l’écosystème.

2) La régénération des droits de chaque entité est un rôle clé de l’objectif Gaïa. À chaque agora les membres de chaque groupe d’entités doivent être présents.

3) Le principe de souveraineté n’émane que de chaque entité, et c’est parce que nous sommes tous unis par le principe d’unité que nous veillons à cela.

4) Toute loi peut être revue et corrigée par tout membre de la société, lors d’agoras démocratiques.

5) Il est primordial de reconnaître ce qui nuit à la planète dans son ensemble. Tout acte égoïste, nuisible à l’ensemble des entités ou juste à une catégorie – l’expression d’un seul étant l’expression de l’ensemble – sera mis comme sujet principal du forum émotionnel et des cercles restauratifs avec les parties prenantes du conflit ou du préjudice en jeu.

6) Les lois se font et se défont lors d’agoras démocratiques. Elles sont là pour maintenir la vision globale de la société, ainsi que l’harmonie, l’unité en son sein. Les cercles restauratifs et les forums émotionnels seront là pour pallier les aspects manquants, et ce jusqu’à la prochaine agora démocratique.

7) Il n’y a pas de police ni de prison. Si un conflit vient à se créer ou un préjudice à advenir, il sera mis en objectif d’un forum émotionnel ou d’un cercle restauratif jusqu’à ce que les conditions d’un fonctionnement harmonieux soient de nouveau atteintes par ses membres.

8) Seul le groupe d’accueil pourra décider si oui ou non un membre peut devenir partie prenante de la société. Le groupe d’accueil change régulièrement, c’est un devoir citoyen.

9) Toute entité doit trouver les moyens de s’exprimer, suivant les 8 intelligences connues à ce jour, à savoir : environnementale, kinesthésique, scientifique, mathématique/logique, littéraire, coopérative/médiative, intérieure, artistique.

10) Toute entité ne peut être jugée. Elle doit être confrontée à la cause des causes par un conseil constitué du peuple. Il décidera de la suite des conséquences de son acte : acte symbolique réparateur ou pychomagique, forum émotionnel, cercle restauratif ou autre.

11) Il n’y a pas de politique car c’est le peuple de la Terre, fait d’entités, qui dirige et décide en démocratie globale. Il n’y a pas de religion car c’est ce même peuple qui décide de sa spiritualité et qui trouve les moyens pour que tous restent connectés les uns aux autres. Les rituels, les actes magiques/symboliques et toute acte allant dans ce sens seront réalisés avec le consentement de tous.

12) Les présents articles ne pourront être révisés par quelque entité ou groupe sous l’emprise de la peur ou de toute autre émotion – suscitant par la suite une prise de pouvoir – c’est par la liberté de tous que les règles ou les lois sont faites, et rien d’autre.

13) Il n’y a pas d’entretien de forces de défense publique. La défense n’intervient que s’il n’y a pu avoir de prévention. Nous y pallions en créant une culture axée sur la prévention, la restauration et la régénération.

14) Je déclare la déclaration des droits universels de l’humain obsolète car sexiste, spéciste, réductrice de toutes les réalités existantes et fondée sur une idéologie punitive, autoritaire et créée par des êtres aux psychismes perturbés par des émotions non accomplies. Leur dictature est l’ancien monde, nous créons le nouveau.

15) L’administration n’a plus lieu d’être, elle est garantie par les citoyens du nouveau monde. Des groupes spécialisés et tournants seront créés pour y pallier et éviter tout phénomène d’isolement dans la fonction ou habitudes empêchant le fonctionnement harmonieux des structures.

16) Le système actuel ne garantissant plus les droits des citoyens – par systémisme logique, les pouvoirs de défense des citoyens sont rendus inopérants par les lobbys et l’oligarchie en place – sa constitution est nulle et n’existe plus (ce qui est stipulé dans l’article 16 de la déclaration des droits de l’homme et du citoyen).

17) L’abolition de la propriété est déclarée d’importance terrestre. L’universalité des biens communs étant prioritaire aux biens d’un seul : toute propriété est rendue nulle.

Signez avec votre cœur.

Parlez-en aux lutins, aux sapins, aux lapins et à tout être imaginaire, invisible et doué de conscience.

Gabriel, Camille, Éole, l’Univers.

avec l’association Méditation Naturelle
Si vous voulez d’autres efforts de reprise de pouvoir par le peuples renseignez-vous auprès du travail d’Étienne Chouard.
Une déclaration internationale des droits de la Terre Mère est en cours : http://www.rightsofmotherearth.com/droits-de-la-terre-m%C3%A8re
Ainsi qu’une Alliance des gardiens de la Terre :
Encore quelques signatures pour faire passer les droits de Terre Mère auprès des Nations Unies : https://www.thepetitionsite.com/fr-fr/1/yes-to-rights-of-nature/
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *