Mardi 23 Novembre, Paris

Permaculture intérieure et sociale :

Perd Ma Culture

Conférence participative – discours animés suivis d’ateliers sur le design de vie

au Forum 104

104, rue de Vaugirard, 75006 Paris

de 19h à 22h30

(possibilité de se restaurer sur place)

Perd-Ma-Culture : Comment avons-nous pu rompre ce contact si important avec Mère Nature et développer une culture individualiste, égocentrique, si narcissique qu’elle va jusqu’à ignorer les messages d’alerte de la planète !?

La Permaculture est un Art de conception qui s’inspire de la Nature.
Elle a pour but l’aménagement d’écosystèmes humains éthiques, durables et résilients, tant au niveau des Êtres, de la société que des milieux Naturels.
Elle est de fait une approche transdisciplinaire et holistique.
Elle peut être mise en œuvre partout, aussi bien à l’échelle de Soi, d’un groupe, d’un jardin ou d’une ville.

Tant sur le plan humain que sociétal, comment incarner le changement que nous voulons voir dans le monde ?

La permaculture sociale est une approche systémique, un ensemble d’outils et de méthodes pour la conception de sa vie, d’un projet, d’une activité, ou du fonctionnement d’un collectif.

Les outils de la permaculture adaptés à la conception de sa vie, ou d’un projet permet une vision d’ensemble, de créer des synergies, d’appliquer les principes issus du fonctionnement des écosystèmes pour créer de l’abondance dans sa vie.

Suite à cette conférence – discussion sur ces thèmes, nous allons explorer à travers un atelier les étapes de conception en permaculture et les différentes méthodes pour ralentir, observer, identifier ses ressources, sont potentiel, être conscient de ses limitations, comprendre ses besoins, réaliser, exprimer, et ressentir son rêve.

Comment s’approprier les outils de conception de permaculture pour créer les synergies qui vont permettre de vivre son rêve?
Quels sont les blocages culturels qui nous empêchent de franchir le pas ?
Quels sont les blocages structurels qui freinent l’implémentation de systèmes viables, guérissant l’humain et la Nature ?

Gabriel Lechemin est ambassadeur France du réseau des écovillages Europe, médiateur, facilitateur en médiation naturelle et en dynamique de groupe, agriculteur et chercheur.
Benjamin Burnley est permaculteur, passionné de dynamique de groupe et méthodologies participatives, actif dans les réseau européen depuis 15 années.

Dimanche 26 Novembre, Paris

De nombreuses projections de Paris revégétalisé ont été faites… Il s’agit lors de cet atelier de regarder Paris sous l’angle de la Permaculture sociale.
Comment mettre en place une dynamique de groupe accélératrice de changement au sein de la capitale ou au sein d’une ville en général?
Vous avez un projet écologique à Paris ou dans une ville?
Vous avez un groupe constitué ou vous souhaitez mettre en place une dynamique au sein de votre quartier, ou de la ville, d’une ville?
Nous verrons lors de cet atelier pratique les obstacles (structurels et psychiques) et au changement ou à la progression de votre projet.

Par une approche structurelle, Benjamin apportera des outils comme le rêve du dragon et le mandala holistique qui permettent de donner sa place au rêve tout en apportant une méthode de planification efficace et de valoriser la célébration à chaque étapes de réalisation.
Ces outils permettent aussi de trouver sa place dans un collectif et de se soutenir mutuellement tout au long du processus de mise en oeuvre du projet.
Par une approche émotionnelle et physique Gabriel vous aidera à exprimer votre projet de multiples façons : Art, écriture, mouvement et communication, pour amener à terme votre projet.
Car c’est par la connaissance de Soi et de l’autre que nous pouvons davantage nous soutenir et aller plus loin.

Gabriel Lechemin est ambassadeur France du réseau des écovillages Europe, médiateur, facilitateur en médiation naturelle et en dynamique de groupe, agriculteur et chercheur.
Benjamin Burnley est permaculteur, passionné de dynamique de groupe et méthodologies participatives, atifs dans les réseau européen depuis de nombreuses années.

Jeudi 14 Décembre, Paris

Sortir de la Dystopie :

Quand le Nous remplace le Je

Conférence théâtrale et participative mâtinée d’exercices de dynamique de groupe et de réflexion collectives

au Forum 104

104, rue de Vaugirard, 75006 Paris

de 19h à 22h30

(possibilité de se restaurer sur place)

Quelles étapes vers la réalisation de l’Utopie?

Quatre Années de visites d’écolieux, de pratiques de développement humain et d’implication dans les réseaux solidaires.
« J’ai longtemps cherché des solutions pour sortir de l’individualisme de l’écologie politicienne et du fourmillement des réseaux alternatifs. Après un témoignage des aborigènes d’Australie ayant résité à l’affront de multinationales puis la visite d’Auroville, la cité idéale européenne et hindoue, j’ai trouvé la solution à la régénération de la Planète. Ce seront des Communautés de personnes qui s’unissent pour un but plus profond que leur seule survie ou la quête d’une vie meilleure, qui seront les véritables porteuses de l’écologie dans la Matière : renouvellement et protection des forêts, habitats et modes de vie en harmonie avec la Nature. Vivre ensemble en écocommunautés reste l’une des solutions au désastre gobal. » – G.L.

Die Bärensuppe (La soupe de l’ours berlinois)
La Bärensuppe a été cuisinée à Berlin durant 3 semaines en 2016 et a traversé 21 stations en Allemagne et en Autriche en 2017. Elle a rencontré divers projets alternatifs qui posent les fondations d’un monde sans argent, où nous aurons plus qu’assez pour vivre !

« Comment serait ta vie dans un monde sans argent? Une question utopique?
D’une perspective globale, avec notre éducation et vie, cela semble en effet peu probable. Mais à partir d’une meilleure version de nous-même dans le futur, où il n’y a ni argent, ni guerre et ni frontière, le monde où nous vivons semble impensable. Comment les gens ont-ils pu se résoudre à vendre leur vie pour survivre?  »

« Le projet « Die Bärensuppe » propose la vision d’une société du futur où le nous remplace le je, où nous retrouvons la confiance entre nous que nous avions préféré léguer à un Dieu sans âme nommé argent.
Offre dans la soupe ce que tu désires et mange à ta faim.
L’important est que la soupe soit bonne pour tous. – B.C.

Conférence théâtrale et participative mâtinée d’exercices de dynamique de groupe et de réflexion collectives :

– de l’Argent au Partage
– de l’Individidualisme à la Communauté
– de la Démocratie à l’Anarchie (et non l’Anomie*)
– du Matérialisme à l’Utopie
– de la Dépendance à l’Interdépendance.

*Anomie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anomie

Bilbo Calvez est artiste photographe et reporter à Berlin. Elle nous livrera le résultat de ses recherches et de son tour alternatif des écolieux en Allemagne et en Autriche, avec pour objet la transition, la vie sans argent. Elle est passionnée par le sujet de l’Anarchie et des Communes.

Gabriel Lechemin est animateur de stages en permaculture sociale, dynamique de groupe et méditation, développement peronnel. Ambassadeur France du Réseau des écovillages Europe, il partagera son expérience de voyages ainsi qu’un projet émergent d’écocomunauté.

Réductions disponibles pour ceux s’inscrivant en avance avec le code : « PERMAPRE » en choisissant le deuxième tarif « inscriptions tardives » – jusqu’au 1 décembre.
Tarif adhérents sur demande : un code vous sera donné.
https://www.helloasso.com/associations/meditation-naturelle/evenements/sortir-de-la-dystopie

Samedi 16 Décembre, Paris

Rêver le futur :

Entraîner son muscle utopique

Atelier pratique faisant suite à l’événement « Sortir de la Dystopie »

au Forum 104

104, rue de Vaugirard, 75006 Paris

de 10h à 18h

(possibilité de se restaurer sur place)

« L’idée d’un monde où l’argent n’existe plus fait peur à la plupart d’entre nous. Cette vision est appréhendé avec beaucoup de résistance. Nos préjugés surtout nous bloquent et aussi le manque d’entrainement à se concentrer sur la recherche de solutions. La société, et en particulier les médias, sont des experts pour nous montrer les problèmes et nous perdons notre énergie dans des lamentations. Pourtant il y a des solutions. Visibles partout. Il suffit de réapprendre à les voir, à entrainer en quelque sorte son muscle utopiste. » – B.C.

« On ne peut pas toujours faire ce que l’on veut dans la vie », était bien une phrase de propagande et de contrôle, promulguée dans mon enfance pour faire taire toute vélléité de rebellion. Cela a marché un temps, mais ma détermination et ma créativité eurent raison de ce matraquage psychologique. Enfanter de moi-même fût un long et fastidieux parcours, c’est pourquoi je sais qu’aujourd’hui il faut bien plus que des techniques pour se libérer des pensées limitantes et créer l’Utopie, le rêve que l’on veut voir dans sa Vie. » – G. L.

Atelier pratique faisant suite à l’événement « Sortir de la Dystopie »
https://www.facebook.com/events/204510046757793/

Thèmes des ateliers proposés lors de cette journée :
– de l’Argent au Partage
– de l’Individualisme à la Communauté
– de la Démocratie à l’Anarchie (et non l’Anomie*)
– du Matérialisme à l’Utopie
– de la Dépendance à l’Interdépendance.

*Anomie : https://fr.wikipedia.org/wiki/Anomie

Ces ateliers font suite à des années de recherche dans le développement personnel, la méditation, la sociocratie, l’anarchie, la dynamique des Écovillages, la permaculture sociale et l’intelligence collective.

Bilbo Calvez est artiste photographe et reporter à Berlin. Elle nous livrera le résultat de ses recherches et de son tour alternatif des écolieux en Allemagne et en Autriche, avec pour objet la transition, la vie sans argent. Elle est passionnée par le sujet de l’Anarchie et des Communes.

Gabriel Lechemin est animateur de stages en permaculture sociale, dynamique de groupe et méditation, développement personnel. Ambassadeur France du Réseau des écovillages Europe, il partagera son expérience de voyages ainsi qu’un projet émergent d’écocomunauté.

Inscriptions en ligne : jusqu’au 1 Décembre, bénéficiez d’un tarif en préférentiel en entrant le code promo ‘PERMAPRE’
Il est aussi possible de créer une collecte pur cet événement ou de proposer un échange temps-service si intéressé (nous recherchons un.e caméraman.e et un.e guichetier.e)
https://www.helloasso.com/associations/meditation-naturelle/evenements/rever-le-futur