Dynamique de groupe

LA DYNAMIQUE DE GROUPE

Affectio Societatis

La dynamique de groupe doit permettre, grâce à de nombreuses pratiques, techniques et processus, une meilleure intégration des personnes au sein d’un groupe, une plus profonde connaissance des individus qui le composent pour permettre une harmonie sociale et une synergie des compétences et aspirations de chacun.

La dynamique de groupe concerne à la fois la création du groupe, son soutien et son développement.

Pour créer un collectif, un groupe ou une communauté et agir ensemble, on doit savoir comment travailler ensemble, partager ses compétences et parfois vivre ensemble selon la dimension recherchée ; mais surtout permettre à chacun de trouver sa place. Si l’on considère culturellement davantage ces deux premiers points, en revanche trouver sa place n’est pas chose aisée, au sein d’une culture européenne qui a perdu le lien, l’intelligence du groupe, dans les sociétés modernes telles que nous les connaissons. Il s’agit donc de recréer ce lien entre les êtres, leur permettre de trouver leur juste place, et aussi leur permettre d’évoluer au sein d’un système fluide, flexible, en évolution, et qui autorise et ouvre.

La dynamique de groupe doit permettre à chaque personne d’être entendue, d’être respectée, d’être encouragée et soutenue dans ces aspirations, son évolution personnelle, sa liberté d’entreprendre et de créer.

Toutes ces pratiques permettent d’atteindre une harmonie sociale : c’est à dire aller d’une « pensée commune », avec ses simplifications, ses biais culturels, ses divisions, ses dogmes inconscients, ses identifications et ses luttes, à un « penser commun » acceptant les différences de points de vue, d’identités, de visions du monde et favorisant la pratique de la sincérité et de la confiance nécessaire à l’évolution d’un groupe en bonne santé.

L’intérêt commun naît nécessairement d’un groupe en bonne santé, au même titre que la confiance et la cohérence de ses actions.

Dans une volonté de synthèse des pratiques européennes existantes, je m’inspire de la sociocratie, de la permaculture sociale, du Forum, de la recherche de son identité de leader au sein du groupe et des techniques de communication existantes, expression charismatique, communication efficace, écoute active, méditation parlée avec un esprit de synthèse issu de mon expérience et formation de médiateur relationnel.